Debian-Facile 11

Debian-Facile, une autre distribution très légère pour des débutants avec GNU/Linux que j’aime faire connaître a elle aussi été maintenue vers la version 11 de Debian.
Ce projet propose un système Debian immédiatement opérationnel sur votre ordinateur, avec tout le nécessaire pour la plupart des usages : un navigateur web, un logiciel de messagerie, une suite bureautique, un lecteur audio et vidéo, un logiciel d’édition d’images, des jeux, et bien d’autres…

Une des originalités est d’avoir gardé le HandyMenu qui fut conçu pour la distribution HandyLinux à l’époque. Le HandyMenu est un menu conçu pour les grands débutants en informatique. Il rassemble vos applications principales et vos dossiers en une interface simple et claire. Il est composé de 7 onglets présentant les applications par sections et d’un premier onglet regroupant les dernières applications lancées (Récents).

Un autre travail remarquable de cette distribution est la documentation simple et utile de la distribution incluse, un manuel complet pour découvrir Debian et l’informatique, là encore sans aucun pré-requis. Une bonne aide pour tout utilisateur souhaitant comprendre son système, ne plus en être qu’un simple utilisateur, et gagner en autonomie.
Debian-Facile d’ailleurs complète sa documentation avec les Cahiers du Débutant sur l’utilisation plus large de la distribution Debian 11. On peut saluer le travail de Arpinux qui s’est attelé à cette tâche avec beaucoup de persévérance.

Il y a plein de chouettes Mini Tutoriels en vidéo à découvrir: Debian-Facile : Vidéos et Tutoriels

Une présentation du HandyMenu sur Debian-Facile

Ce projet est assez proche de celui de Emmabuntüs, d’ailleurs ils collaborent souvent ensemble. Une différence cependant du choix des logiciels, Debian-Facile est beaucoup moins fournie que son amie, mais installe l’essentiel, un bon choix pour un vieux ordinateur qui n’a pas beaucoup d’espace disque ou pour un utilisateur qui n’a pas besoin de trop de logiciels au départ, mais qui aura tout de même tout ce qu’il lui faut.

Merci aux contributeurs de Debian-Facile.

Campagne de reconditionnement

Bonjour lecteur,

Une campagne de reconditionnement d’ordinateurs a vu le jour avec la participation très active de la communauté de Emmabuntüs et de Debian-Facile. Ces deux communautés travaillent d’arrache-pied pour maintenir des distributions légères, accessibles aux novices dans le monde du libre et optimisées pour recycler des vieux ordinateurs. Nous pourrions dire qu’elles sont des distributions éthiques solidaires et écologiques.

Pour en savoir plus sur les questions environnementales, un bon article sous forme d’interview à lire ici : Emmabuntus, de l’aide à l’autonomie numérique.

En partenariat avec un Youtubeur Belge, Amaury Libert (BlaBlaLinux), et l’association Tugaleres passionnés de GNU/Linux, un projet à grande échelle de reconditionnement d’ordinateurs a vu le jour grâce entre autre à un outil très pratique utilisé par Emmabuntüs, une clé USB de reconditionnement qui permet d’installer la distribution avec un gain de temps considérable ! Voici une vidéo courte qui présente l’emploi de cette clé magique !

Si vous voulez en savoir plus, une vidéo plus longue existe et aussi un tutoriel écrit par arpinux de Debian-Facile pour créer la clé de réemploi, voici plusieurs liens à ce sujet:

https://debian-facile.org/viewtopic.php?id=28163

L’objectif principal:

permettre aux plus démunis d’acquérir gratuitement et/ou à très petit prix, un ordinateur fonctionnel reconditionné afin de couvrir ses besoins informatiques et permettre la réduction de la fracture numérique. ces ordinateurs seront reconditionnés grâce à des distributions libres.

Objectif secondaire:

permettre aux plus démunis de découvrir les logiciels libres afin de ne pas être enfermés dans une logique privatrice de liberté et une consommation numérique orientée vers le “toujours plus”.

Processus garantissant la liberté et l’indépendance des reconditioneurs:

  • le “reconditioneur” a le choix de la distribution à installer en fonction du public visé :
    soit une distribution ultra-complète intégrant une grande quantité de logiciels afin de couvrir tous ses besoins potentiels et de permettre une utilisation sans connexion stable : Emmabuntüs, soit une distribution plus simple et légère pour un public ne souhaitant que le minimum et désireux de compléter son installation ultérieurement via internet : DFiso/Debian
  • les ordinateurs sont ensuite confiés individuellement et directement aux particuliers ou envoyés en lot à des associations/écoles/foyers pour constituer un mini-parc d’ordinateurs libres

Voici une carte qui est en train de se construire pour cette campagne de réemploi:

Je me suis d’ailleurs inscrit à mon nom Rodolphe Robles (rodinux) près de Lamastre.

J’ai déjà quelques ordinateurs reconditionnés à donner ou à prix libre si besoin. Si vous avez un ordinateur à recycler, pensez à me faire signe. Et surtout, je cherche à trouver comment les donner à des personnes plus démunies, si possible avec une petite formation derrière pour apprendre à bien utiliser Debian. Je pense me renseigner auprès des Instituteurs, institutrices des écoles proches de chez moi à cet effet…

Des nouvelles fraîches de l’association Linux07 qui depuis le confinement ne se manifeste plus vraiment. Nous sommes un peu refroidit par les contraintes des mesures liées au COVID-19 pour organiser une rencontre dans le lieu habituel du Bar de L’Estaminet à Lamastre avec la contrainte de porter des masques. Mais peut-être que en durant ce mois d’Octobre, nous organiserons tout de même une session de rencontres autour du Libre un Dimanche après-midi.

Librement,

rodinux

Les cahiers du débutant Debian, une ressource à connaître

Une superbe initiative pour aider les débutants à l’installation et la prise en main d’un système Debian Stable “Jessie”, avec plein de tutoriels, pour les nuls comme pour ceux qui veulent aller plus loin, les cahiers du débutant Debian sont à consommer sans modération. Vous pouvez les consulter en ligne ou les télécharger. Un très bon outil et on peut en féliciter les auteurs pour ce gros travail.

Debian 8, nom de code Jessie

Elle est arrivée la nouvelle version stable si attendue de Debian, pourtant des rumeurs courraient sur le net d’un éventuel retard pour corriger des bugs… Cela fait déjà deux mois que je la teste (avec la version bétâ de Handylinux) et je n’ai pas eu gros soucis.  Jessie est un nom qui fait référence au personnage de la cow girl apparue dans l’animation de Toy Story2.

L’ordi démarre au quart de tour et s’éteint très vite aussi, sans être ultra-compétant, mais par intuition, je dirais que c’est depuis l’arrivée de systemd dans le kernel. Il y a une grande polémique autour de ce choix d’intégrer systemd dans le kernel de la plupart des grandes distributions et beaucoup de mécontents qui redoutent de ne plus pouvoir avoir accès aux messages d’erreurs dans les logs du système d’un serveur. Il y une petite solution ici, si elle est encore valable pour les aventuriers : How_to_remove_systemd_from_a_Debian_jessie/sid_installation            

D’ailleurs, la communauté en est arrivée à se diviser et certains mécontents ont créé une distribution nommée Devian, mais je ne sais pas encore ce que va donner ce projet.

Certains utilisateurs qui découvrent Debian sont dérouter de ne pas trouver le sempiternel Firefox et Thunderbird de la suite mozilla, ils sont remplacés par Iceweasel et Icedove, des forks de ces logiciels, se sont exactement les mêmes avec une autre icône pour des raisons de droits propriétaires des icônes de Firefox et Thunderbird. Et oui, Debian est très attachée aux libertés, voir le contrat social de Debian :

J’utilise aussi avec bonheur Jessie, la bienvenue qui fait des émules avec deux autres distributions, Handylinux qui décidément est celle que j’utilise le plus avec sa communauté très riche et attentionnée et depuis peu avec LMDE (LinuxMintDebianEdition) que je découvre avec sa version Beasty basée sur Debian Jessie aussi et un cycle de semi-rolling-release pour cette distribution particulière, très élégante.  Et bien sûr, je vais upgrader ma version de Debian Wheezy vers la nouvelle Jessie, car une pure Debian, c’est un régal, une pièce d’orfèvre dans sa collection, quand on pense à la quantité de distributions qui se servent de ses dépôts (dont Ubuntu),  il ne faut pas oublier qu’elle est à la source, à l’origine de cette profusion de créativité !

Handylinux V2.0, un vrai bonheur :

Capture d'écran - 27042015 - 07:47:28

Handy linux, Emmabuntüs,des distributions pour les grands débutants

Bonjour, Je teste depuis peu deux distributions GNU/Linux assez légères qui sont idéales pour de grands débutants en informatique. Elles ont été pensées pour aider au maximum des gens personnes débutantes qui ne connaissent quasiment rien en informatique. Ce qui n’empêche pas de rajouter des paquets et donc des logiciels, comme toute distribution. Leur particularité est un environnement de bureau léger, une interface très accessible et beaucoup d’aide et d’explications. Je parle de ces deux distributions en même temps, car elle ont ce trait de caractère qui font qu’elles se ressemblent, sinon leur environnement est très différent. Emmabuntüs est une distribution “solidaire et équitable” qui est née grâce à un bénévole d’Emmaüs, basée sur Xubuntu, avec un environnement de bureau xfce et un Cairo-Dock vraiment adapté aux débutants. Une des particularité de cette distribution, c’est qu’elle contient beaucoup de logiciels à l’installation et même la possibilité d’installer des paquets non-libres sur le live-cd d’installation (spyke, codecs non-libres, flash-player), donc pratique pour réparer un vieil ordinateur sans connexion internet ! Par contre, des connaisseurs en Linux, préféreront une distribution sobre pour n’ajouter que ce dont ils ont besoin. C’est vraiment une distribution pour des débutants, mais qui offre un panel large pour découvrir plein de possibilités sympas du logiciel libre et je la recommande aux débutants !

environnement de bureau d’Emmabuntüs

Handy Linux est une distribution très légère aussi, basée sur Debian et très adaptée aussi pour les grands débutants. Son interface est très différente, même si elle utilise le même environnement de bureau xfce. Sa particularité est son lanceur HandyMenu qui m’a un d’abord peu dérouter au début, mais qui en effet est d’une simplicité d’accès redoutable !
Par contre j’apprécie qu’elle soit très légère et configurable à souhait malgré tout. Je pense que je vais la conseiller aux débutants sur Linux. Elle d’une sobriété accrue, ce qui permet aux nouveaux utilisateurs de ne pas se perdre dans une multitude d’icônes et d’applications qui les déroutent quand ils débutent et basée sur la version stable ( qui dure au moins 3 ans, actuellement Wheezy ) de Debian, c’est un atout de stabilité appréciable !
Je suis ravi de découvrir Handy Linux, je la teste un peu et j’en ferais un article !

Environnement HandyLinux

Petit bémol tout de même, il faut bien réaliser que ces distributions facilitent la mise en place de codes propriétaires ( flashplayer, codecs non-libres, java, pilotes graphiques ati ou nvdia ) même si elles le précisent. Mais il faut avouer que pour un débutant c’est plus facile. Après si veut un système 100% libre, il faut songer à une autre distribution, elles ne sont pas nombreuses et on les trouvent içi :
Liste des distributions entièrement libres, elles ont leurs contraintes aussi. Tout matériel qui n’a pas de pilote libre ne sera pas reconnu, donc il faut faire attention au matériel utilisé et on ne pourra pas installer flashplayer, ni la version propriétaire de java, mais elles sont très fluides et très chouettes aussi ( Je connaît surtout Trisquel  et je découvre depuis peu Parabola ! ).
Librement.