Emmabuntüs 4

Avec un peu de retard, je me dois de parler de l’évolution de la distribution Emmabuntüs que je suis depuis plusieurs années.

Leur collectif est très actif et leur contribution a su créer un vaste réseau qui recycle les vieux ordinateurs pour lutter contre l’obsolescence programmée et offrir une distribution clés en main pour l’utilisateur lambda qui découvre GNU/Linux, comme pour des écoles ou des associations.

Leur démarche a développé aussi un tissu associatif solide avec plusieurs contributions vers des ONG. Leur projet avec des FabLabs en Afrique, par exemple, qui collabore pour le numérique libre au service de la jeunesse et pour réduire le handicap au Togo, dédié à l’innovation sociale, en utilisant des technologies numériques responsables, et le développement durable local, est un exemple de cette réussite.

Leur campagne de réemploi d’ordinateurs pour tous aussi donne un élan au reconditionnement des ordinateurs en partenariat avec Debian-Facile, Blabla Linux et Tugaleres.com.

Bref, que des intentions honorables vers l’économie sociale et solidaire avec un soucis d’éthique poussé.

La version 4 de Emmabuntüs suit la mise à jour de Debian 11 et ils ont bien anticipé en avance avant la sortie officielle cette mise à jour.

Une des nouveautés que je trouve fort appréciable de cette nouvelle version est l’option, en arrivant sur une session, même en live-CD, de tout de suite basculer vers un environnement de bureau LXQt qui est plus léger que celui de XFCE.  Pour de vieux ordinateurs où même XFCE, qui est déjà un environnement léger, peut être un peu gourmand pour l’utilisation des ressources, c’est génial. Sur les distributions antérieures, il y avait déjà la possibilité de passer à un environnement LXDE (qui n’est plus maintenu), proche de LXQT, mais ce n’était pas si automatique.

Le choix des logiciels sous le capot est toujours judicieux et vous trouverez tout ce dont vous pouvez avoir besoin et plus sûrement. Pour un utilisateur qui débute dans cet univers du logiciel libre, je trouve toujours cette distribution très pertinente et plus simple à installer et à mettre en place, d’autant qu’il y aussi un installeur Calamares qui permet l’installation sans rebooter un live-CD.

Une présentation de cette nouvelle monture:

Merci aux acteurs dévoués d’Emmabuntüs

Rencontre publique

Bonjour,

l’association Linux07 a été en veille suite aux contraintes sanitaires ces dernières années. Un nouvel élan arrive bientôt après concertation.

Nous allons donc reconduire des rencontres bimensuelles autour de GNU/Linux et du logiciel libre, pour partager, s’entre-aider, se dépanner, découvrir et être à l’aise avec le système d’exploitation GNU/Linux, les outils et les logiciels libres.

La mairie de Désaignes nous propose une salle de la mairie pour nous retrouver, nous avons penser à tenter de se retrouver un mercredi soir tous les 15 jours pour commencer.

Une première réunion de rencontre aura lieu Mercredi 17 Novembre de 20H à 23H dans la salle sous la Mairie de Désaignes.

Venez nombreux, ce sera déjà une rencontre dans le but de discuter des envies de chacun.

Vous êtes bienvenue pour apprendre à maîtriser votre ordinateur, sécuriser vos données ou bien avec une demande sur un logiciel que vous voudriez prendre en main, ou juste encore éveiller votre curiosité et découvrir toute l’offre des logiciels libres.

Venez nombreux avec vos envies et vos besoins pour en discuter ensemble.

Nouveautés

L’association se propose cette année d’offrir des services libres et transparents dans l’esprits des CHATONS (en cours de réflexion pour le devenir) avec une instance Cryptpad qui fournit une suite bureautique complète avec tous les outils nécessaires à une collaboration productive. Les applications comprennent : texte, feuilles de calcul, code/markdown, kanban, présentations, dessin et sondage; ainsi que pour les adhérents un service libre avec une une adresse mail en [at] linux.07 avec une boîte mail un compte XMPP et un espace Cloud personnel pour héberger des données avec un Nextcloud doté de divers services (synchronisables) Agenda, Contacts, Formulaires, espace de discussions(Talk). Elle se propose aussi d’offrir un service public avec Cryptpad suite d’éditeurs qui utilisent le chiffrement pour l’édition collaborative privée. Avec le désir de rejoindre le collectif des CHATONS dans un proche avenir qui œuvre pour un ensemble d’alternatives aux services propriétaires dit GAFAM. Des services Libres sans aucune exploitation commerciale ou autres de vos données !!

Cet espace d’outils numériques libres est en cours d’élaboration et déjà en service à cette adresse Services Linux07

Mise en place du Fonctionnement de l’Association

Nous aurons aussi besoin de nouveaux membres du bureau pour l’association.

Campagne de reconditionnement

Bonjour lecteur,

Une campagne de reconditionnement d’ordinateurs a vu le jour avec la participation très active de la communauté de Emmabuntüs et de Debian-Facile. Ces deux communautés travaillent d’arrache-pied pour maintenir des distributions légères, accessibles aux novices dans le monde du libre et optimisées pour recycler des vieux ordinateurs. Nous pourrions dire qu’elles sont des distributions éthiques solidaires et écologiques.

Pour en savoir plus sur les questions environnementales, un bon article sous forme d’interview à lire ici : Emmabuntus, de l’aide à l’autonomie numérique.

En partenariat avec un Youtubeur Belge, Amaury Libert (BlaBlaLinux), et l’association Tugaleres passionnés de GNU/Linux, un projet à grande échelle de reconditionnement d’ordinateurs a vu le jour grâce entre autre à un outil très pratique utilisé par Emmabuntüs, une clé USB de reconditionnement qui permet d’installer la distribution avec un gain de temps considérable ! Voici une vidéo courte qui présente l’emploi de cette clé magique !

Si vous voulez en savoir plus, une vidéo plus longue existe et aussi un tutoriel écrit par arpinux de Debian-Facile pour créer la clé de réemploi, voici plusieurs liens à ce sujet:

https://debian-facile.org/viewtopic.php?id=28163

L’objectif principal:

permettre aux plus démunis d’acquérir gratuitement et/ou à très petit prix, un ordinateur fonctionnel reconditionné afin de couvrir ses besoins informatiques et permettre la réduction de la fracture numérique. ces ordinateurs seront reconditionnés grâce à des distributions libres.

Objectif secondaire:

permettre aux plus démunis de découvrir les logiciels libres afin de ne pas être enfermés dans une logique privatrice de liberté et une consommation numérique orientée vers le “toujours plus”.

Processus garantissant la liberté et l’indépendance des reconditioneurs:

  • le “reconditioneur” a le choix de la distribution à installer en fonction du public visé :
    soit une distribution ultra-complète intégrant une grande quantité de logiciels afin de couvrir tous ses besoins potentiels et de permettre une utilisation sans connexion stable : Emmabuntüs, soit une distribution plus simple et légère pour un public ne souhaitant que le minimum et désireux de compléter son installation ultérieurement via internet : DFiso/Debian
  • les ordinateurs sont ensuite confiés individuellement et directement aux particuliers ou envoyés en lot à des associations/écoles/foyers pour constituer un mini-parc d’ordinateurs libres

Voici une carte qui est en train de se construire pour cette campagne de réemploi:

Je me suis d’ailleurs inscrit à mon nom Rodolphe Robles (rodinux) près de Lamastre.

J’ai déjà quelques ordinateurs reconditionnés à donner ou à prix libre si besoin. Si vous avez un ordinateur à recycler, pensez à me faire signe. Et surtout, je cherche à trouver comment les donner à des personnes plus démunies, si possible avec une petite formation derrière pour apprendre à bien utiliser Debian. Je pense me renseigner auprès des Instituteurs, institutrices des écoles proches de chez moi à cet effet…

Des nouvelles fraîches de l’association Linux07 qui depuis le confinement ne se manifeste plus vraiment. Nous sommes un peu refroidit par les contraintes des mesures liées au COVID-19 pour organiser une rencontre dans le lieu habituel du Bar de L’Estaminet à Lamastre avec la contrainte de porter des masques. Mais peut-être que en durant ce mois d’Octobre, nous organiserons tout de même une session de rencontres autour du Libre un Dimanche après-midi.

Librement,

rodinux

Appel pour libérer le code de Windows 7

Une traduction rapide de l’appel de la Free Software Foundation pour libérer le code de la version de Windows 7, afin qu’il devienne un système d’exploitation en licence libre et qu’il soit maintenu pas la communauté du libre, devenant un bien commun.

Le support de microsoft pour Windows 7 est fini, mais il pourrait ne pas être en fin de vie. La FSF demande à Microsoft de le recycler.

Upcycle Windows 7 petition image

Le 14 janvier, Windows 7 atteint son “fin de vie officielle,” apportant une fin à ses mises à jour ainsi que ses dix années d’éducation empoisonnée, envahissant la vie privée, et menaçant la sécurité des utilisateurs. La fin du cycle de vie de Windows 7 donne à Microsoft l’opportunité parfaite de réparer les erreurs passées et de les recycler à la place.

Nous leur demandons de le publier comme logiciel libre et de le donner à la communauté pour qu’elle l’étudie et l’améliore. Comme il existe déjà un précédent pour la libération de certains utilitaires Windows sous forme de logiciels libres, Microsoft n’a rien à perdre en libérant une version de son système d’exploitation qui, selon eux, a «atteint sa fin».

Aux dirigeants de Microsoft :

  • Nous exigeons que Windows 7 soit publié en tant que logiciel gratuit. Sa vie ne doit pas se terminer. Donnez-le à la communauté pour l’étudier, le modifier et le partager.
  • Nous vous invitons à respecter la liberté et la confidentialité de vos utilisateurs – pas simplement les forcer à se replier dans la dernière version de Windows.
  • Nous voulons plus de preuves que vous respectez vraiment les utilisateurs et la liberté des utilisateurs, et que vous n’utilisez pas simplement ces concepts comme marketing lorsque cela vous convient.

Nous avons besoin de votre aide pour envoyer un message fort à Microsoft. Nous voulons que 7777 partisans prennent position avec nous pour la liberté – pas seulement pour nous-mêmes, mais pour les générations futures d’utilisateurs d’ordinateurs.

Veuillez nous rejoindre aujourd’hui et signer cet appel pour montrer votre soutien en allant sur cette page (en anglais): Recyclons Windows 7

Une piqûre de rappel de la FSF pour le logiciel 100% libre

Il y a déjà des articles sur ce site concernant des distributions 100% libres préconisées par la FSF (Free Software Foundation). Ces articles datent un peu (voir: Articles avec la catégorie 100% libre).
Il n’est pas facile de les installer, car il faut du matériel compatible qui n’a pas besoin de microcode propriétaire.

Un petit rappel de la FSF qui fait du bien est éditer en ce début d’année sur leur Page d’accueil avec un nouveau dessin animée en licence CC qui rappelle l’enjeu des licences libres.
J’adore le travail créatif de ces vidéos !

Cela me pousse à me remettre à essayer une distribution 100% libre, évidemment, pourquoi pas Parabola comme suggéré sur la page d’acceuil, en plus avec un gestionnaire de fenêtres i3, c’est très Geek et cela fait longtemps que j’ai envie d’essayer ce style de bureau qui demande à apprendre plein de raccourci clavier, mais qui est très léger et performant pour faire de la programmation…

Numérique et effondrement

Une question qui me traverse sans cesse, l’inquiétude de l’avenir pour nous libristes face à l’effondrement qui risque d’arriver. Comment survivre avec nos désirs d’un numérique libre et respectueux de nos vies privées et écologique dans ce cadre où le système et la société pousse à la croissance, à la productivité et à la surveillance de masse ?

Ici dans cette conférence, une réflexion aussi surtout sur la surveillance de masse qui s’ensuit… https://tube.thechangebook.org/videos/embed/5fe152cb-be4c-46ba-82a5-cd9303111d89

Par framasoft@framatube.org

Conférence de Gee et pyg, de Framasoft, donnée aux https://jdll.org le 06/04/2019 La bonne nouvelle, c’est que le capitalisme ne va pas tarder à crever ; la mauvaise, c’est qu’on risque fort de crever avec lui.Est-il encore temps de faire du libre sans vision politique et écologique ? Terme apparu dans le rapport Meadows dans les années 70, l’effondrement est « le processus à l’issue duquel les besoins de base ne sont plus fournis à une majorité de la population par des services encadrés par la loi ». Aujourd’hui, de nombreux signaux forts indiquent que cet effondrement est inéluctable, et ce dans un avenir relativement proche. Nous reviendrons rapidement sur quelques facteurs précisant « Pourquoi cet effondrement est inéluctable ? » (facteurs écologiques, énergétiques, économiques, financiers, sanitaires, sociaux, etc), sans pour autant proposer de solutions (puisqu’on vous dit que c’est inéluctable ! ). Notre proposition est plutôt de faire le lien entre cette notion d’effondrement, et celle plus récente du « capitalisme de surveillance », une forme de capitalisme dont l’évolution s’est faite sans entrave ces vingt dernières années, notamment grâce au développement et à l’omniprésence des technologies numériques. Nous essaierons d’articuler ces deux notions pour voir si le capitalisme de surveillance nous projette avec force vers l’effondrement ou, au contraire, si les technologies qui le soutiennent (logiciels, IA, Big data et analyse/extraction de données, nouvelles formes de contractualisation du travail, services personnalisés, internet des objets, etc) nous permettront de l’éviter ? Enfin, à défaut de proposer des solutions magiques qui éviteraient à la société capitaliste occidentale de s’effondrer (avec les conséquences que l’on peut et doit imaginer), nous évoquerons quelques pistes (notamment autour des communs et des communs numériques comme le logiciel libre) qui permettent une certaine frugalité, et d’atténuer la toxicité du modèle dominant aujourd’hui. Une façon de réfléchir aussi, à la place que nous aurons, nous libristes, dans une société occidentale post-effondrement où l’informatique même sera peut-être un luxe. En effet, demain, nous manquerons peut-être d’eau, de nourriture et de quantité d’autres ressources. Est-il alors futile, aujourd’hui, que nous mettions tant d’énergie dans l’informatique, le web ou les logiciels libres ? Tant de choses qui dépendent massivement des structures de la société industrielle, celles-là même qui sont amenées à s’effondrer dans une futur proche ? Note aux personnes souhaitant assister à cette intervention : il s’agit “d’une conférence-débat-plutôt-improvisée-et-légèrement-gesticulatoire” de deux heures environ (pause pipi comprise !), entre deux membres de Framasoft (l’un scientifique, l’autre économiste de formation) où nous tâcherons de laisser une large part au débat (30 minutes minimum).

Un week-end enrichissant

Mis en avant

Nos deux journées autour du logiciel libre ont été réussis pour un premier événement comme celui-ci.

Samedi, nous avons pu installer des distributions GN/Linux en dual-boot pour certains, après avoir proposé différentes distributions, certains ont opté pour Emmabuntüs Debian Edition (la dernière en version Stretch). Il étaient agréablement surpris de découvrir le moteur de recherche Lilo pour certains. On a remis à jour aussi un ordinateur avec une vielle distribution d’Ubuntu de 2010 !! Préparé une clé USB bootable avec DFLinux (version Strecht) pour une personne qui voulait essayer chez lui d’installer la distribution. Installer une version Debian bureau LXDE (netinstall) sur un portable qui ramait avec un bureau Xfce avec pas beaucoup de mémoire (1 Go). Un ordinateur récent (ASUS Ideapad) nous a causé du soucis avec le dual-boot et le démarrage UEFI. On avait d’abord essayé Emmabuntüs, mais le grub UEFI a refusé de s’installer, on a essayé d’installer une Debian avec un bureau Gnome, ça a fonctionné, mais en redémarrant sur Windows, l’UEFI ne marchzait plus !! Après plusieurs essais de débogage, on a fini par installer une Linux Mint en mettant bien le démarrage grub UEFI sur la partition sda2 de démarrage UEFI et là ça a marché. Il fallait aussi une version à jour du pilote propriétaire Nvdia pour cet ordinateur. Résultat des courses, cinq ordinateurs ont été libérés !

Dimanche, nous avons donner des conseils pour configurer son navigateur et se protéger.

La conférence de Benjamin Sonntag a été très intéressante avec une vingtaine de participants. Je laisse ci-dessous une émission enregistrée par un ami et diffusée sur la radio des Boutières à écouter. https://hearthis.at/embed/1614509/transparent_black/?hcolor=&color=&style=2&block_size=2&block_space=1&background=1&waveform=0&cover=0&autoplay=0&css=

L’atelier Gimp a été un succès aussi. Une dizaine de participants sont sortis ravis, autant les néophytes que les avertis ont apprécié cet atelier de deux heures pour découvrir comment retoucher ses photos avec le logiciel Gimp.

Merci à tous les participants et bénévoles 😉

2 journées autour du logiciel libre

Pour ces vacances scolaires, nous organisons 2 journées de découverte autour des logiciels libres les Samedi 28 octobre et Dimanche 29 Octobre (voir sur l’Agenda).

Au bar de l’Éstaminet à Lamastre

Bar de l'Estaminet à Lamastre
Bar de l’Estaminet à Lamastre sur Opensteetmap

Samedi 28 0ctobre de 13h30 à 19h30

Nous proposons une journée comme tous les Dernier Dimanche du Libre (DDL), une rencontre autour de GNU/Linux pour faire connaître ses possibilités, l’entraide, partager nos connaissances, aborder des thèmes ( la retouche d’images, la vidéo, le son, la sécurité ou d’autres thèmes selon les désirs de chacun) vous aider à installer une distribution GNU/Linux si vous voulez franchir le pas et à apprendre à utiliser son environnement.

Pour une installation veuillez lire attentivement la page Install-Party et n’hésitez pas à prévenir à l’avance si vous le pouvez en nous contactant.

Avec l’équipe de l’association Linux07 : Rodolphe Robles, Rolf Allard Van Hagen et Yolaine Carlier.

Dimanche 29 0ctobre

Vous êtes libres de venir aux ateliers ou à la conférence de votre choix.

10h30 à 12h00  Atelier « Découverte du numérique libre »

  • Quels logiciels installés ?
  • Comment s’organiser ? (comment trouver les paquets, les dépôts d’une distribution, de l’aide)
  • Quelles sont les choses à faire, ne pas faire et à éviter ?
  • Comment assurer la sécurité de mon ordinateur et protéger ma vie privée ?
  • Les premiers pas en console

Avec Rodolphe Robles, passionné et militant de logiciel Libre, Développeur Logiciel, webmaster de divers sites, président de l’association Linux07 (Groupement d’Utilisateurs Linux en Ardèche). Je contribue un peu à diverses communautés autour du logiciel libre. J’organise aussi les Derniers Dimanche du Libre et intervient dans des écoles primaires pour des activités de découverte de l’informatique.

Vous pouvez apporter votre pc (recommandé, il y aura quelques ordinateurs sur place)

Bande dessinée informaticiens, humour
Les informaticiens ne parlent pas le même langage.
source: https://dflinux.frama.io/lescahiersdudebutant/lcdd02-initiation-info/

15h30 à 17h00 Conférence « Vie privée et Internet » de Benjamin Sonntag

Rencontre débat avec Benjamin Sonntag, ingénieur système et réseaux,
militant du logiciel libre a cofondé la Quadrature du Net en 2008,
association de défense des libertés dans l’espace numérique.
Régulièrement interviewé sur les usages de l’Internet, le fichage et la
neutralité du net, il participe et organise des rendez-vous de
formation à la protection des données personnelles et la défense de la
vie privée.

17h30 à 19h30 atelier « Jouez avec vos photos »

Faites en des cartes de vœux ou d’anniversaire, décorez les, modifiez les !
Tout en découvrant un logiciel Libre et gratuit : Gimp. Avec Chantal Bernard-Putz, militante du logiciel libre intervenante à l’université sur les usages de l’informatique et d’internet et Édouard Putz, enseignant libriste.

(Vous pourrez l’installer sur place, il fonctionne sous Linux mais également sur tout système d’exploitation y compris Windows !)

GIMP est l’acronyme de GNU Image Manipulation Program. Il s’agit d’un logiciel libre, en licence GPL, de retouche et de création d’images numériques. GIMP est un logiciel puissant doté de larges fonctionnalités, de nombreux outils et filtres et il supporte de nombreux formats utilisés en imagerie numérique. Son interface très flexible et aisément configurable permet à chacun d’organiser son espace de travail. Il peut être utilisé pour les applications suivantes :

  • dessin artistique
  •  retouche photographiques
  •  digiscrap
  •  manipulation d’images
  •  graphisme web y compris les animations
  •  vidéo

Vous pouvez apporter votre pc (recommandé, il y aura quelques ordinateurs sur place). Vous pouvez aussi amener une clé USB pour sauvegarder le logiciel et votre travail.

logo du logiciel Gimp
source: https://www.gimp.org/images/frontpage/wilber-big.png)

Récapitulatifs des Soirées Libres, libérez vos ordinateurs !

Jamais entendu parler de Linux ? Envie d’en savoir plus ?

CHAQUE DEUXIÈME VENDREDI DU MOIS de 19h00 à 23h30 à L’ESTAMINET, LAMASTRE

IMPORTANT : Nous allons continuer, mais en changeant le créneau des horaires, désormais nous organiseront des Après-midi Libre GNU/Linux, ceci dès le Vendredi 11 Mars.

Pour se rencontrer entre utilisateurs de GNU/Linux ou pour découvrir et comprendre l’enjeu et les possibilités des logiciels libres.

Venez, pour :

  • une réponse à vos questions
  • pour approfondir ou échanger vos connaissances
  • pour essayer un environnement GNU/linux ou RaspberryPi
  • pour faire une installation sur votre ordinateur si vous voulez découvrir ce merveilleux système d’exploitation (sous condition d’avoir effectuer une sauvegarde de vos fichiers au préalable)
  • pour proposer un thème à travailler, si vous désirez maîtriser un thème en particulier.

Nous pourrons proposer des ateliers, si vous avez des suggestions, venez les proposer. Le but est de s’entraider, de contribuer, d’échanger, car c’est la philosophie du logiciel libre.

Amenez vos ordinateurs, nous aurons une connexion Wifi…

Soirée du VENDREDI 11 DÉCEMBRE 2015 de 19h00 à 23h30 à L’ESTAMINET, LAMASTRE
Première rencontre dans ce lieu. Nous nous sommes rencontrés et parler un peu de nos envies : apprendre comment sécuriser son ordinateur pour certains, à mieux connaître comment fonctionne les dépôts et les mises à jours, apprendre les commandes bash de base pour naviguer dans un shell, découvrir des logiciels de graphisme pour être créatif, découvrir un peu les possibilités d’un Raspberry.
Une personne est venue pour upgrader sa version precise(12.04) de Emmabuntüs vers trusthy(14.04)

Soirée du VENDREDI 8 Janvier 2015 de 19h00 à 23h30 à L’ESTAMINET, LAMASTRE
Nous étions moins nombreux, c’était tôt dans ce début d’année. Quelqu’un est venu pour upgrader sa version precise(12.04) de Emmabuntüs vers trusthy(14.04), une autre personne a eu droit à une installation de Handylinux version 2.2 (Debian Jessie) sur un vieux portable avec pas beaucoup de ram, je suis toujours bluffé sur comment on redonne un second souffle à de vielles machines avec cette géniale distribution.
Puis on a peiné un peu à trouver comment faire marcher une enceinte en Bluethoot sur un portable avec Debian, mais on y est arrivé…
On s’est fixé comme objectif d’initier aux commandes shells de Linux ceux qui en ont envie et de tester des images pour le Raspberry, Pidora déjà puisque nous avons un connaisseur de Fedora.

Et bien sûr, tous les curieux sont bienvenus ou ceux qui ont envie de faire une installation sur leur ordinateurs.

Prochaine Soirée le VENDREDI 12 Février 2015 de 19h00 à 23h30 à L’ESTAMINET, LAMASTRE ANNULATION, ce vendredi 12 février le Bar Estaminet sera Fermé

Parabola GNU/Linux 2015

J’avais déjà fait une tentative d’installation avec Parabola, mais sur un ordinateur qui avait trop de chipsets matériels demandant des paquets propriétaires, ce qui rendait le système trop gourmand en processus.
Cette fois,  je l’installe sur mon portable principal qui lui accepte bien des distributions 100% libres ( J’ai déjà une Trisquel installée dessus ).
Je voulais voir comment fonctionnait la nouvelle version d’installation 2015, même si une fois installée, cette distribution basée sur Arch, en rolling-release n’a plus besoin de mises à jour de la distribution !
Ce qui m’attirait dans l’esprit de cette distribution, c’est son dépôt non-prism et son paquet respect-your-privacy, un paquet qui va supprimer tout logiciel suspect de pouvoir être malveillant dans votre vie privée. D’ailleurs en l’installant sur Gnome, il supprime le paquet gnome-documents, ce qui peut être embêtant, pour l’instant c’est pour moi surtout l’intérêt de voir comment fonctionne cette distribution…
Pour l’instant elle tourne très bien, même magie qu’une Arch, sans dépôt AUR, donc pas de commande yaourt, et avec des serveurs un peu plus lent que Arch, mais ils répondent tout de même. Ma grosse surprise, c’est d’avoir un kernel 4.04-gnu après les mises à jour. Je suis ravi de découvrir ce nouveau kernel qui a l’air bien prometteur, rapide et qui semble combler des bugs, à suivre…